L’accès à la pilule pour les plus jeunes

En l’espace de quelques années, le recours à la pilule d’urgence a été multiplié par 4. Parallèlement, on remarque que l’utilisation de la pilule contraceptive ponctuelle a diminué de 5 à 10%. Cette évolution va de pair avec la formation des médecins généralistes, souvent incités à prescrire la pilule. Cependant la pilule, pour les plus jeunes, est souvent la méthode d’accès à la contraception la plus aisée, car elle est gratuite.

La pilule contraceptive, garante d’autonomie et de liberté

Manque d’informations, ne pas savoir à qui s’adresser, réputation latente du produit, la pilule fait l’objet d’un bon nombre d’idées reçues, transmises auprès de notre jeunesse, et qui ralentissent un accès libre et en toute conscience, à la contraception.

Depuis le 28 Mai 2016, l’accès à la contraception d’urgence, notamment la pilule du lendemain a fait l’objet d’un projet de loi visant à faciliter son accès dans les établissements scolaires de collège et lycée. Il n’est pas facile de parler contraception avec ses parents ou un membre de sa famille, il existe donc dans les écoles ou encore dans les plannings familiaux des professionnels qui peuvent aider les jeunes filles ayant besoin de conseils après un premier rapport ou un rapport non- protégé.

Ou et comment trouver une pilule ?

Une des grandes préoccupations des jeunes filles qui commencent à être active sexuellement est de trouver la bonne contraception, au bon moment et surtout savoir à qui s’adresser pour l’obtenir.

Il n’est pas souvent simple de parler librement de ces choses là, il existe donc des lieux et des personnes avec qui il sera possible d’échanger et d’obtenir un moyen de contraception adapté.

  • Consulter son médecin traitant est une des solutions pour avoir une ordonnance pour une pilule. Le médecin traitant pourra conseiller au mieux et surtout donner la pilule qui sera la mieux adaptée.
  • En profiter pour faire sa première visite chez la/le gynécologue. Prendre la décision de commencer la pilule est l’occasion de prendre rendez-vous chez un ou une gynécologue. Il sera ainsi possible d’avoir un suivi annuel, en dehors de la contraception, il est important d’être suivi régulièrement par un spécialiste pour d’autres problèmes ou maladies que peut développer une femme.
  • Si vous souhaitez rester anonyme et discrète, n’hésitez pas à vous tourner vers le centre de planification familial le plus proche, des professionnels pourront vous aider et vous guider.
  • Pour une contraception d’urgence, la pilule du lendemain pourra vous être donnée dans une pharmacie.

Comments are closed.