Les accidents domestiques, un enjeu de grande envergure

Personne n’est à l’abri des incidents et des accidents domestiques. Ils surviennent à toute heure, de jour comme de nuit. Ils peuvent être meurtriers. Ils font beaucoup de victimes, au même titre que les accidents de travail, de la route, sportifs, etc. Hommes et femmes, petits et grands, de 0 à 100 ans, sont les sujets concernés. Les statistiques indiquent que le nombre annuel de personnes blessées ou tuées recensés représente quasiment la majorité des accidents de la vie courante.

Les accidents les plus fréquents

Généralement, il y a :

  • l’électrocution
  • la noyade, les brûlures
  • les chutes dans les escaliers, par-dessus le balcon, la terrasse ou les fenêtres
  • la glissade (à l’intérieur du domicile ou au jardin)
  • les coups et chocs : écrasement d’un doigt dans la porte, chocs de la tête, etc.
  • l’empoisonnement
  • l’étouffement, l’intoxication, la suffocation dues à l’inhalation de gaz, à des médicaments, des allergies…
  • les blessures
  • les coupures cutanées, etc.

Selon leur gravité, ils peuvent causer une perte d’autonomie, un traumatisme, des séquelles physiques ou psychiques, au pire des cas un décès.

Ce qu’il faut faire

Il n’est pas toujours évident d’avoir les bons réflexes, en cas d’urgence ou pas. Aussi, il faut rester calme et appeler immédiatement les secours. Pour un déplacement sanitaire ou un transport hospitalier en toute sécurité, l’idéal est de contacter immédiatement les ambulances ou les organismes concernés.

Prévenir pour mieux se protéger

Chaque membre de la famille doit être impliqué dans cette lutte permettant d’éviter les accidents d’ordre domestique. Les risques sont réels, mais peuvent toutefois être minimisés. Nombreuses sont les dispositions et les recommandations à considérer pour mieux se préparer.

Ci-dessous la liste des choses à faire pour prévenir et limiter les risques d’accident domestique :

  • réagencer l’habitation pour plus de sécurité et de confort
  • sécuriser la maison ou l’appartement : opérer de l’intérieur à l’extérieur (pièces, couloir, jardin, terrasse, etc.)
  • disposer d’une boîte à pharmacie
  • mettre en hauteur, hors de porter des enfants les médicaments, les produits chimiques, les produits d’hygiène, les objets dangereux…
  • surveiller de près les tout-petits tout comme les personnes âgées. Si le budget le permet, engager une nounou ou une dame de compagnie
  • tenir les enfants informés de l’enjeu, leur faire comprendre les dangers qui sont susceptibles de se présenter même chez soi
  • installer des barrières de sécurité ou des barrières d’appui
  • installer des moquettes ou choisir un carrelage antidérapant
  • améliorer le système d’éclairage (évitant ainsi les risques de chocs et de trébuchements)
  • vérifier l’état de l’installation électrique (systèmes, rallonges et prises)
  • vérifier les dates de péremption des aliments en conservation
  • améliorer l’hygiène et la propreté
  • penser au stockage des produits dangereux
  • repérer, mettre de côté ou jeter les objets hasardés, encombrants et menaçants
  • dégager les lieux de passage
  • connaître les numéros d’appel d’urgence
  • suivre des formations de secourisme : apprendre à soigner les blessures, les gestes de premier secours à entreprendre en cas d’urgence, découvrir d’innombrables astuces… Cela permettra à chacun d’intervenir efficacement et calmement face à un quelconque accident, en attendant l’arrivée des secours.

Comments are closed.