Assistant comptable : Quelle formation choisir ?

Un assistant comptable est incontournable aussi bien pour une entreprise que pour un cabinet. Ceci étant vrai, car il peut occuper de nombreuses tâches que son supérieur hiérarchique ne peut pas faire.  Vous êtes étudiant ou en cours de reconversion professionnelle et vous désirez vous orienter vers la comptabilité ? Sachez qu’il existe plusieurs options qui vous permettent d’accéder à ce poste, à ne citer que l’école de comptabilité Paris. Quels types de formation choisir et quelles sont les exigences du métier ?

La formation continue en comptabilité

Actuellement, bon nombre de personnes sont de plus en plus tentées par le désir d’apprendre de nouvelles choses,  histoire d’arrondir les fins de mois, ou bien changer de métier pour avoir une vie meilleure et un bon salaire. C’est dans ce sens que sont nés les organismes de formation, dont beaucoup propose la formation en comptabilité. A Paris en particulier, la majorité des centres de formation proposent la voie par alternance ou continue à destination des salariés. Qu’ils soient débutants ou en phase de perfectionnement, la formation continue permet de garder son employabilité et développer  sa motivation. Pour les entreprises en particulier, les centres de formation parisiens leur offrent un véritable atout permettant de rester compétitives face à ses concurrents.
La sélection de son organisme de formation est une démarche importante pour chaque entreprise et ne doit pas être prise à la légère. Outre les tarifs, une petite enquête sur les modalités de suivie de la formation est essentielle. Ceci implique la possibilité d’organisation au niveau des cours. Parce qu’un salarié a déjà un travail qui l’occupe, un centre de formation continue doit avoir une offre attractive qui lui permet de suivre sa formation et travailler en même temps. La qualité des cours est aussi un critère primordial. En effet, si le centre ne dispose aucune reconnaissance ou s’il ne peut pas garantir une possibilité d’évolution de carrière pour le salarié, la formation ne représente alors aucun intérêt.

Les exigences du poste

Tant qu’il s’agit de métier de comptabilité, la plupart des entreprises ont généralement les mêmes exigences éducatives dont la formation minimale est le DCG. Ceci est un diplôme de premier niveau en comptabilité, et donc essentiel à un poste d’assistant comptable. Il permet aux salariés d’acquérir les bases fondamentales du métier aussi bien en comptabilité qu’en fiscalité. Il permet également de maîtriser entre autres le mécanisme de gestion d’entreprise. Les conditions d’admission à un DCG peuvent varier d’un centre de formation à un autre, mais en général, l’obtention du baccalauréat est obligatoire. Pour ceux qui  ne sont pas titulaires, un diplôme admis en dispense du baccalauréat est acceptable. Il en est de même pour un diplôme étranger autorisant le candidat à participer à un enseignement supérieur. Sachant que certaines écoles de formation peuvent aussi exiger les résultats d’examens en Première et Terminale.
Parce qu’un assistant comptable peut occuper des missions variées, son métier requiert donc des exigences plus importantes. Outre les formations et diplômes, devenir assistant comptable implique d’autres conditions spécifiques à savoir l’esprit logique et la capacité de travailler en équipe. D’autres compétences nécessaires pour le travail incluent une excellente attention au petit détail, une bonne compétence administrative, une attitude joyeuse et polie avec les clients et surtout l’honnêteté et la discrétion sur les traitements des comptes de la société. Pour réussir dans ce métier, un assistant comptable doit également apprendre à être autonome, indépendant et objectif. Il doit être capable de se concentrer sur une tâche importante pendant une longue période. La dernière et non le moindre est la capacité d’apprendre rapidement en s’adaptant aux systèmes internes de l’entreprise.

Comments are closed.