Comment devenir logisticien ?

Ce métier est idéal pour ceux et celles qui ont des qualités d’organisation et de gestion. De plus, un logisticien se doit d’avoir une vision globale de toutes les situations et de répondre aux différentes problématiques.

Les missions d’un logisticien

Rigoureux, réactif, organisé et maîtrisant les divers outils informatiques, un logisticien est un pilier dans l’organisation des flux entrants et sortants. Ce métier demande de maîtriser l’approvisionnement d’une entreprise à travers ses différentes commandes de produits et de matières premières.

De plus, il sera nécessaire au logisticien de bien savoir gérer les stocks, mais aussi de maîtriser les coûts relatifs à la sortie des produits ainsi que la réglementation en vigueur. Travaillant dans les secteurs commerciaux, industriels ou bien du transport, un logisticien a un nombre important de missions à remplir afin d’atteindre son objectif. Un logisticien se doit de surveiller l’état des commandes, de gérer et d’inventorier les fournitures.

Par ailleurs, en tant que responsable de la logistique, la planification des expéditions lui incombe. En outre, le logisticien doit proposer à son entreprise des méthodes économiques et avantageuses en terme de stockage, d’expéditions de commandes et de transports de marchandises. En véritable expert de l’organisation, un responsable de la logistique se doit de savoir encadrer le personnel de son service pour une parfaite coordination. En bon manager, ce salarié doit pouvoir également savoir faire preuve de réactivité lors d’éventuels soucis logistiques.

Maîtriser l’anglais dit commercial, aimer les chiffres et être doué en informatique, sont des qualités nécessaires pour devenir logisticien.

Quelles sont les études nécessaires pour devenir logisticien ?

Un étudiant peut devenir logisticien grâce à diverses formations diplômantes qui lui permettront d’atteindre un bac + 2. Ainsi, avec un BTS transports et prestations logistiques ou un DUT gestion logistique et transport, un étudiant intéressé par ce métier bénéficiera d’une solide formation. Accessibles via un baccalauréat technologique STG ou STMG, d’un baccalauréat général, ces études peuvent s’effectuer en alternance ou non. Afin de parfaire la formation, des stages sont obligatoires pendant les deux années d’études. Au cours de ce BTS, de nombreux cours sont dispensés mêlant culture générale et formation professionnelle.

Cependant, si l’étudiant se dirige vers un DUT, les matières générales ne seront pas aussi présentes pendant la formation. En effet, la technicité est mise en avant dans ce DUT. Pour tous ceux qui souhaitent bénéficier d’une carrière plus importante dans ce domaine, sachez que des licences et des masters professionnels sont possibles après ces BTS ou DUT.

Ainsi, afin de postuler à des postes d’encadrement, la licence professionnelle management de la chaîne logistique ou bien la licence en management des processus logistiques sont des formations intéressantes. Après ces licences, un étudiant peut tout à fait prolonger ses études en se dirigeant vers un master professionnel où par ailleurs il pourra rencontrer des étudiants en provenance d’écoles de commerce ou d’ingénieurs. Qu’il s’agisse d’un master parcours e-logistique et supply chain durable ou transports internationaux, ces études permettront de se spécialiser dans le domaine de la logistique.

Des formations courtes pour les salariés

En tant que salarié ou demandeur d’emploi, une formation de courte durée peut être suivie afin de se spécialiser dans un sous-domaine de la logistique. Ces formations qui aboutiront sur des certifications permettront ainsi de changer de voie. De ce fait, sans avoir à reprendre de longues études, une entreprise peut organiser en interne des formations courtes relatives à la gestion des stocks, au renforcement des compétences des salariés déjà en poste dans un service logistique. Réactivité, rigueur et dynamisme sont des qualités indispensables pour être un logisticien efficace.

Comments are closed.