Le contrôle technique pour les nouveaux automobilistes

Pour de nombreux automobilistes, il n’y a rien de nouveau dans le contrôle technique. En revanche, il y a chaque année de nouveaux propriétaires de voiture qui, sans doute, avoir à passer leur premier contrôle technique en tant qu’automobiliste. Qu’est-ce qu’un contrôle technique ? Qu’est-ce qu’un centre de contrôle technique ? Quels sont les différents types de contrôle technique ? À travers ces quelques lignes, je souhaite éclairer tous ces nouveaux propriétaires de voiture à qui le contrôle technique deviendra un vrai moment de stress.

Qu’est-ce que le contrôle technique ?

Le contrôle technique est une étape obligatoire pour tous types de véhicules. Il est obligatoire depuis 1986, et étendu sur tous les types de véhicules légers n 1992. Ce contrôle réservé aux véhicules a été instauré par les pouvoirs publics dans le but de sécuriser les automobilistes ainsi que les usagers de la voie publique. Il a été également mis en place pour éviter que des voitures ne correspondent pas aux règles de sécurité routière françaises.

Quand faut-il passer un contrôle technique ?

L’examen de passage doit se faire après le quatrième anniversaire de mise en circulation pour une voiture neuve. Par contre, pour un véhicule de plus de quatre ans, le contrôle doit être deux ans après le dernier contrôle technique. Le contrôle concerne les voitures légères, les voitures utilitaires, les camionnettes, les camions ainsi que les camping-cars.

Quels sont les différents types de contrôle technique ?

Il existe en effet différentes sortes de contrôles techniques. Il y a la visite technique périodique durant laquelle le contrôleur vérifie les 124 points qui sont contraints à des réparations en cas de défauts constatés. Il vaut savoir que, 72 de ses points peuvent entraîner une contre-visite.
Ce qui nous amène à la contre-visite, le second type de visite technique. Elle est à effectuer lorsque des défauts sont à corriger sur la voiture. Autrement dit, la contre-visite est un repêchage qui se tiendra deux mois après la première visite.
Puis, il y a le contrôle volontaire qui s’effectue de la même façon et les mêmes conditions qu’un contrôle technique classique. Et enfin, vous avez la visite technique complémentaire qui est aussi appelée le contrôle pollution.

Vous pouvez retrouvez des centres de contrôle technique dans ces différentes villes :

Comments are closed.