Découvrir le Costa Rica à travers ses événements culturels

Au-delà des promenades dans les parcs nationaux et les réserves naturelles, le Costa Rica est riche en animations, à l’image de nombreuses festivités, religieuses ou populaires, qui marquent son identité. L’un des plus grands galas du pays auquel assistent les touristes est le Carnaval de Limón, célébré chaque année à l’occasion du « Día de las Culturas ». Ces Journées de la diversité culturelle se déroulent dans la ville de Puerto Limón qui, pendant 10 jours, se transforme en capitale costaricienne de la fête. Le premier carnaval fut créé en 1949 par le Limonais Alfred Josiah Henry Smith, surnommé « Mister King ». À l’époque, il a décidé de commémorer la culture afro-caribéenne avec quatre de ses amis, en se calquant sur les carnavals panaméens auxquels il avait pris part. En ces temps-là, le défilé, accompagné de tambour, est réalisé par plusieurs personnes vêtues à l’africaine et déguisées en squelettes, rois et reines. L’événement se perpétue jusqu’à aujourd’hui où les rues sont animées par des processions colorées de chars, de la musique, des compétitions sportives et des danses afro-caribéennes, sans oublier l’élection de Miss Caraïbes. Pour l’année 2017, la mascarade aura lieu du 12 au 20 octobre.

 

Le « Día de la Independencia » dans l’allégresse

 

Le 15 septembre, Fête de l’indépendance, marque la naissance du Costa Rica libre en 1821, date à laquelle il fut libéréde la colonie espagnole du XVIe au XIXe siècle. Les voyageurs profitent de leurs séjours Costa Rica pour assister aux différents programmes qui commencent la veille, c’est-à-dire le 14 septembre, avec le traditionnel défilé des flambeaux. Ensuite, le jour J, ils participent à l’exaltation populaire où les gens entonnent l’hymne national et où une armée d’enfants habillés en costume traditionnel traverse la ville, sous la direction du corps enseignant. Toute la journée, les drapeaux, les torches, les pétards et les fusées éclairantes sont très présents. De leur côté, les groupes folkloriques, les majorettes, les fanfares, les charrettes à bœufs typiques ou encore les badaudsse côtoient, créant un joyeux désordre.

 

Les incontournables fêtes religieuses

 

Le 8 décembre de chaque année, les Indiens Borucasqui habitent dans les villages et les réserves de Puntarenas et dans ses environs revêtent des costumes coutumiers et dansentau rythme de leur musique. Rites indiens et catholiques se mêlent pour la « Fiesta de los Negritos ». La fête de l’Immaculée Conception en est le prolongement, dont les plus importantes manifestations se tiennent à la Rivera de Belén, province d’Alajuela et à Jesús María de San Mateo, province de Heredia. Cet honneur rendu à la Vierge Marie se situe dans les premiers jours de la nouvelle année liturgique et du temps de l’Avent. Pour l’occasion, des feux d’artifice sont lancés partout.Profitant de l’ambiance festive de décembre, les globe-trotters célèbreront la naissance du Christ sous le soleil et non sous la neige et le froid. Ils goûteront également le repas typiquetrès apprécié par les locaux, le fameux « tamal ». La recette se compose de viande de porc ou de poulet, d’une masse de maïs et de légumes, mais on peut varier les ingrédients. Le tout est enveloppé et cuit dans une feuille de bananier.

Comments are closed.