Dispositifs de sécurité routière : sont-ils conformes ?

Censés garantir la sécurité des usagers de la route, les dispositifs de sécurité sur route ne semblent pas tous répondre aux normes en vigueur. Une récente enquête portant sur les ralentisseurs et autres dos d’âne révèle en effet des chiffres saisissants.

Des dispositifs non conformes

En région parisienne et en province, la conformité des dispositifs de sécurité routière ne semble pas avoir été respectée. La hauteur ainsi que la forme de ralentisseur de véhicule diffèrent largement des normes exigées. Les résultats de l’enquête menée par l’équipe du magazine Auto Plus révèlent ainsi que la forme, l’emplacement ainsi que la signalisation des dispositifs de sécurité sont les problèmes les plus récurrents.

18 % des installations mesurées s’avéraient ainsi trop courtes, trop raides ou trop hautes. Plus de 20 % d’entre elles sont également disposées à un endroit où elles ne présentent aucune utilité. Bien qu’interdits, des ralentisseurs sont positionnés sur les trajets des  véhicules destinés au transport public. Enfin, 32 % de ces dispositifs de sécurité ne présentent aucun support de signalisation. La signalisation s’avère pourtant indispensable afin d’éviter les chocs brutaux.

Comments are closed.