Les documents à fournir pour louer un appartement étudiant

Vous avez trouvé la perle rare dans laquelle vous allez loger tout au long de l’année, et il est temps pour vous de finaliser le bail de location et de prendre possession de votre logement. Mais, avant de pouvoir vous y installer, il est obligatoire de préparer votre dossier de location.

Quels sont les démarches et les documents nécessaires ?

Ça y est, vous avez enfin trouvé le logement pour l’année universitaire. Mais, avant de fixer le rendez-vous avez le propriétaire, prenez le temps de préparer tous les documents nécessaires pour la location d’un logement étudiant. Pour la constitution de votre dossier de location, vous aurez besoin d’un justificatif de votre garant.

Oui, il est obligatoire en tant qu’étudiant d’avoir un garant. Cela peut être un parent, un proche ou une personne pouvant justifier votre situation familiale. Une photocopie d’une pièce d’identité du locataire doit être fournie. Ces pièces peuvent être la carte d’identité nationale, un permis de conduire ou un passeport. Le dossier devra également contenir les bulletins de salaire des trois derniers mois du garant.

Cependant, même si la location exige du bailleur une extrême vigilance, il lui est interdit de demander à son loueur : une autorisation de prélèvement automatique, un extrait du casier judiciaire, une photo d’identité, une attestation d’absence de crédit, une carte d’assuré social, un contrat de mariage, un chèque de réservation du bien en question, une attestation du précédent bailleur.

Que faire une fois que le document est prêt ?

Après la constitution du dossier de location, il est temps de passer au logement pour la visite. Il est primordial de faire un état des lieux avant de se voir remettre les clés. Cette étape va permettre de décrire l’état général de la résidence à la veille de votre aménagement. L’état des lieux est à faire en présence du bailleur et sera signé par les deux parties. En tant que locataire, il est crucial d’être attentif à tous les détails concernant l’état du bien et vérifier jusqu’au moindre détail.

Lors de la visite, vérifiez principalement :

    • La robinetterie
    • Les éviers
    • La baignoire ou le receveur de douche
    • Les joints
    • Les carrelages
    • Les prises et les interrupteurs
    • Le bon fonctionnement du chauffage
    • Les vitres
    • Les éventuelles traces d’humidité
    • La serrure des portes

Sachez que le locataire, à l’échéance du contrat de bail, sera en droit de tenir responsable son locataire des défauts et des dégradations qui n’auront pas été notés au moment de la constatation de l’état des lieux.

Comments are closed.