Extension de domaine : Explication

L’extension de domaine suscite l’intérêt des marques ou entreprises qui souhaitent lancer leur activité sur internet. Or, elle accompagne toujours le nom de domaine sans quoi, ce dernier n’aura pas de valeur. Toutefois, il est bon de savoir que tout comme un nom de domaine, l’extension ne se choisit pas non plus n’importe comment. Voici alors les détails pour mieux comprendre.

Extension de domaine : petit rappel

D’une manière générale, une extension de domaine est le suffixe se trouvant dans le nom de domaine donc, ces deux éléments restent indissociables.

Il s’agit d’une sorte de carte d’identité d’une entreprise ou d’une marque sur le web et donc qui lui permettra de s’identifier et de se démarquer également. Sans un nom de domaine, un site n’existera pas forcément. D’autre part, une extension de domaine peut se présenter de plusieurs façons et ce ne sont pas les nombres qui manquent : .com, .org, .eu, .fr, etc. Et il faut dire que chaque extension possède un sens particulier et certains sont même soumis à des règles spécifiques selon la nationalité de l’entreprise ou son ciblage. Quoi qu’il en soit, elle doit correspondre à son objectif en termes de ciblage, à son activité et à ses besoins.

Ainsi, il existe des extensions dédiées uniquement aux cibles locales et d’autres internationales. Voilà pourquoi, il est utile de bien les comprendre avant de choisir celle qui concorde le plus avec son activité ou son identité. Pour atteindre un public large par exemple, l’extension .fr est à privilégier, si c’est uniquement national l’extension .com est la plus courante mais elle s’utilise également en dehors de son pays. Bref, cela dépend alors de tout un chacun.

Comment bien faire son choix ?

Face à un nombre incroyable d’extension de domaine, on peut facilement se perdre. Néanmoins, on vous aide à faire le bon choix en vous énumérant quelques classements d’Extension de domaine et à commencer par les extensions internationales. Ces derniers sont donc accessibles à tout le monde et permet de renforcer davantage la visibilité de la marque ou de l’entreprise sur le plan international.

Donc, il n’y a aucune restriction de territoire, de nationalité ou de branche d’activité. Ensuite, on peut aussi citer les extensions locales donc, qui ce touche directement son pays ou sa nationalité : .fr s’il s’agit de la France, .eu s’il s’agit de Canada, .be s’il s’agit de la Belgique, etc. Dans ce cas là, il existe alors des restrictions de nationalité et des restrictions géographiques.

Par ailleurs, la dernière catégorie des extensions parlent des extensions sponsorisées. Elles sont surtout réservées à une marque ou une entreprise spécialisée dans une seule domaine d’activité comme .coop par exemple qui veut dire coopérative, .muséum qui signifie musée et aéro qui veut dire forcément aéronautique. Pour abréger, les extensions du nom de domaine permettent à chacun de s’identifier convenablement sur le web et de mieux cibler son audience. Toutefois, avant de choisir l’extension qu’il vous faut, retenez bien ceci : un site ayant un nom de domaine de peu d’intérêt restera toujours à la traine et finira par perdre toute sa pertinence jusqu’à ce que Google le bannisse de la course.

Comments are closed.