Fauteuil roulant électrique, une solution pour améliorer l’autonomie des personnes handicapées

Pour les personnes en situation de handicap, aller en cuisine pour se préparer à manger, sortir à l’extérieur pour acheter un journal, travailler, faire les courses, aller dans une bibliothèque, etc. sont parfois des actions difficiles à réaliser. Mais avec des équipements comme le fauteuil roulant électrique, se déplacer devient moins pénible.

Avantages des fauteuils roulants électriques

Grâce à sa batterie et à son moteur, le fauteuil roulant électrique peut avancer sans que l’utilisateur n’ait à dépenser beaucoup d’énergie. En effet, avec le fauteuil roulant manuel, l’utilisateur doit avoir assez de force dans ses bras et ses mains pour propulser l’équipement. Avec le fauteuil roulant motorisé, pour faire avancer, faire demi-tour ou faire tourner l’engin, l’utilisateur n’a qu’à actionner les boutons de commandes. Facile à utiliser et plus pratique, le fauteuil roulant électrique a été pensé pour donner plus d’autonomie aux personnes à mobilité réduite. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est parfait pour les personnes âgées, les enfants et les personnes avec un handicap sévère.

Des fauteuils roulants pliables

Toujours dans l’objectif de faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite, les fabricants proposent aujourd’hui des fauteuils roulants électriques pliables. Le concepteur de fauteuils roulants Acekare propose par exemple un fauteuil roulant électrique léger pouvant se plier en quelques secondes. Ranger et transporter un tel équipement devient un vrai jeu d’enfant. Petit plus de ce modèle, l’engin est léger puisqu’il ne pèse que 23kg.

Se déplacer en fauteuil roulant

Pouvoir se déplacer en fauteuil roulant électrique est très important pour les personnes à mobilité réduite, puisqu’elles peuvent réaliser des activités basiques comme se préparer à manger soit même, ou sortir faire les courses. Bien évidemment, pour permettre aux personnes en situation de handicap de se déplacer librement en fauteuil roulant, leur logement doit être aménagé en fonction de leur handicap. Si l’habitation comprend des étages, il faut sans doute une rampe ou un monte-escalier pour favoriser la mobilité des personnes en fauteuils roulants. D’ailleurs, pour aider les personnes en situation de handicap à rendre leur habitation plus accessible, des organismes comme l’Anah leur proposent des aides. Conscient de l’importance d’améliorer l’autonomie des personnes à mobilité réduite, l’Etat a aussi mis en place une loi qui impose les ERP à rendre leur bâtiment accessible aux personnes en situation de handicap.

Comments are closed.