Les petits tabous de la retranscription audio en texte

Ce n’est plus une chose nouvelle que de demander une retranscription audio en texte de nos jours. C’est une prestation qui a commencé à se frayer un chemin dans l’esprit des différents prestataires de services, autant les entrepreneurs que les indépendants, les grandes marques que les petites sociétés. Mais attention, quand bien même ce type de service aurait le vent en poupe, certains n’en sont pas encore très à friand. Et pour cause, il est quelques normes à respecter si l’on souhaite y trouver des bénéfices. Retour notamment sur les petits tabous de la retranscription audio.

Minimiser le travail d’un rédacteur professionnel

Pour une retranscription audio en texte, l’intervention d’un rédacteur professionnel est de mise. Ce peut être un travailleur indépendant qu’une agence offshore. Tout dépend essentiellement du budget de chacun et de ses envies. Dans les deux cas, outre la facilité que cette démarche implique, le prestataire sera plus à même de fournir un service de qualité et plus minutieux. Ce qui impactera bien évidemment dans les bénéfices, autant logistiques que financières que l’on peut avoir.

La base même d’une retranscription audio en texte est de faciliter la gestion d’une entreprise. C’est notamment le cas pour les responsables RH qui n’auront plus à se concentrer outre mesure dans la prise de note au cours des entretiens. Il suffira d’enregistrer la conversation et de le confier à un rédacteur pour la retranscription. Si vous vous chargez vous-même ensuite de la réécriture des rapports, non seulement le manque de technique peut rendre un peu plus difficile le choix des meilleurs candidats, mais aussi, ce sera une charge de travail en plus, qui va à l’encontre du principe même de la prestation.

Pour information, il existe quelques règles à respecter dans la retranscription audio en texte. On parle surtout de l’utilisation des ponctuations, en outre du respect des règles de grammaires et d’orthographe. Ces dernières marquent les intonations et les sentiments, ce qui permet de retrouver une copie fidèle de la conversation. Seuls les rédacteurs expérimentés peuvent vous proposer un bon respect de ces derniers.

Sauter sur la première offre venue

Mais attention, malgré que les prestations d’un professionnel soit nécessaire pour la retranscription audio en texte, il n’en demeure pas moins que vous ne devez pas sauter sur la première offre venue. Depuis quelques années en effet, la concurrence est de plus en plus rude dans ce domaine. Les prestataires indépendants ainsi que les sociétés offshores se font, non seulement la course à qui proposera le meilleur service, mais aussi qui saura s’adapter aux impératifs du client. Comparer les propositions est plus que jamais nécessaires.

On revient cependant sur les bases de la comparaison d’offre, car depuis peu, les clients ont du mal avec le concept. Il ne faut pas être trop féru de modicité et d’économie. En effet, le prix n’est pas le seul détail que l’on doit prendre en compte. La qualité des services prime. Et bien évidemment, on entend par là le respect des délais, mais pas uniquement. Il faut aussi s’assurer de la qualité des rédactions du prestataire. Chose que l’on peut faire notamment via un test ou en vérifiant la réputation de tel ou tel professionnel. Bien évidemment, les rédacteurs avec des années d’expérience ont un avantage en plus que les novices sur le marché. Leur familiarisation avec les règles de rédaction et de retranscription vous assure une meilleure qualité de service généralement.

À titre d’information, entre les agences et les rédacteurs indépendants, les professionnels ont semble-t-il fait leur choix. La rapidité dont font preuve les sociétés est plus attractive, même si à cause de cela, on doit payer davantage la prestation.

Comments are closed.