Portail pivotant, comment l’installer soi-même

Pour donner du cachet à notre domicile, surtout lorsque nous possédons un bel espace extérieur, le portail peut être un allié idéal. Dans certains cas, la pose d’un portail pivotant peut nécessiter l’intervention d’un professionnel, surtout lorsque la taille et le poids du modèle à installer sont importants. En revanche, pour les portails de petite taille et légers, vous pouvez procéder par vous-même l’installation.

Première étape

Avant de commencer quoi que ce soit, il est essentiel que vous sachiez quel type de portail vous souhaitez installer ou faire poser. C’est alors que vous pourrez savoir s’il vous sera possible de l’installer vous-même.
Pour poser votre portail, il faut se munir des outils suivants :

  • Un crayon
  • Un mètre enrouleur
  • Un tournevis
  • Une spatule
  • Une règle
  • Un niveau
  • Un marteau
  • Un burin
  • Du mortier
  • Des serre-joints
  • Une perceuse-visseuse
  • Des protections
  • Un portail

Deuxième étape

Il est temps de procéder à la mesure de l’écart entre les piliers qui permettra la mise en place des deux ventaux. Il est essentiel de garder 10 millimètres d’écart entre vantaux et de 25 millimètres entre chaque pilier et le ventail.

Troisième étape

Cette étape consiste à la pose des crapaudines. Commencez par repérer l’emplacement de ceux-ci par rapport au futur axe du portail. Une fois que vous avez marqué l’emplacement, c’est le moment de prendre votre burin pour percer l’emplacement des crapaudines. Veillez à ce que le pivot soit situé à 4 centimètres du pilier. Enfin, scellez le tout avec du mortier.

Quatrième étape

La quatrième phase correspond au montage des gonds. Pour cela, il faut assembler le gond réglable à sceller avec son axe et tous les composants qui l’accompagnent. Puis, repérez l’emplacement qui lui est dédié. Une fois repéré et marqué, percez au burin.

Cinquième étape

La cinquième étape consiste à la mise en place du sabot du portail. Pour commencer, il faut déterminer sa position et continuer par vérifier son alignement par rapport aux deux ventaux. Cette étape réalisée, marquez l’emplacement des fixations, percez les repères, chevillez et vissez.

Important

Pour réussir la pose de votre portail, il est essentiel de faire attention au calage des vantaux lors de la mise à niveau et des repérages à effectuer pour toutes les fixations. Pour faciliter cela, placez des cales de 25 millimètres entre le pilier et chaque vantail. Entre le seuil de chaque battant placez également des cales biseautées en veillant à ce qu’ils soient bien dans l’axe des piliers. Puis, insérez entre les battants une cale de 8 millimètres en haut et de 5 millimètres en bas. Vous vous demandez sûrement pour quoi cette différence ? L’écart de 8 millimètres en effet va permettre de prévoir un léger affaissement des vantaux dus à leur poids.

Comments are closed.