Est-ce prudent de laisser sa box allumé en permanence ?

Le saviez-vous ? Seulement 20 à 26 % de l’électricité consommée par la box et le décodeur TV est réellement utilisée. La box Internet (aussi appelée routeur, Freebox, Livebox, Bbox, etc) est un appareil électrique au même titre qu’un autre, et tout aussi énergivore. Laissé branché en permanence, il consomme inutilement, même en mode veille. Pourtant, si bon nombre de consommateurs ont déjà adopté de réflexe de débrancher certaines prises avant d’aller se coucher ou de partir travailler, la box fait encore partie des appareils dont on a du mal à se passer, même la nuit ou pendant les heures de bureau, et qu’on laisse allumés en permanence. Est-ce bien prudent ? Décryptage.

Laisser sa box allumée en permanence : acte de prudence ou gaspillage inutile ?

140 à 200 kWh par an, c’est la consommation moyenne d’une box Internet. Une broutille, comparée à certains appareils comme le lave-linge, le lave-vaisselle ou le réfrigérateur dont la consommation annuelle peut parfois atteindre les 500 kWh. Mais en France, nous sommes 23 millions à posséder une box. En termes de consommation en kWh, l’ensemble de nos box HD représenterait environ 1,51 milliards de kWh par an, ce qui correspond à deux mois et demi de production d’un réacteur nucléaire, ça donne à réfléchir…

 

De plus, contrairement au réfrigérateur ou au lave-vaisselle, nous n’avons pas le réflexe de la débrancher avant de partir en vacances par exemple… La box, allumée ou en veille, consomme la même quantité d’énergie. Un souci pour la facture d’énergie mais aussi pour l’environnement.

Aujourd’hui, certains modèles de routeurs comme la Livebox 2 proposent de paramétrer les accès au Wifi, de façon à faire des économies d’énergie et de supprimer les ondes électromagnétiques. Autre solution, actuellement au banc d’essai, le wifi passif, une technologie permettant un accès à Internet en wifi à très faible consommation. Le concept est basé sur la substitution du composant RF (Radio Frequency) du wifi par le Digital Baseband, un élément numérique beaucoup moins énergivore.

 

Laisser sa box allumée au quotidien : quelles conséquences ?

Concrètement, laisser sa box allumée en permanence reviendrait à peut atteindre jusqu’à 30 euros par an, soit un mois d’abonnement à Internet (voire Internet + TV + téléphone pour les abonnés aux offres triple play).

Pourquoi éprouve-t-on un certain scepticisme à débrancher nos boxes ? Pour beaucoup d’entre nous, cette défiance serait liée à la crainte d’un problème de paramétrage, un souci de configuration au moment du redémarrage. La mise en marche d’une box occasionnerait des pics qui, à la longue, finissent par détériorer le matériel et amoindrir sa durée de vie. Autrefois simple outil d’accès à Internet, la box représente aujourd’hui notre connexion au téléphone et à la TV, d’où notre hésitation à la mettre hors tension.

D’ailleurs, un inconvénient majeur qui en découle est l’impossibilité de recevoir un appel téléphonique sur sa ligne fixe. Ce problème peut être résolu en laissant un message sur la boîte vocale, lequel sera accessible dès le rallumage de la box.

 

Et pendant les vacances ?

Lorsqu’on part en vacances, pour une durée supérieure à quelques jours, on coupe généralement le gaz, le ballon d’eau chaude et le courant (en s’assurant de dégivrer le frigo avant), et la box avec. Pour partir l’esprit tranquille, mieux vaut laisser une maison froide et plongée dans le noir, plutôt que de revenir pour constater une fuite d’eau, de gaz, une odeur suspecte, une panne de courant…

 

En cas d’orage ou d’intempéries en votre absence, pousser le gros bouton rouge du panneau électrique avant de partir vous évitera pas mal de problèmes et d’avoir à faire jouer l’assurance habitation.

D’ailleurs, en cas d’orage, les FAI conseillent de débrancher la box et ses équipements (décodeur TV, support pour téléphone) afin d’éviter les coupures et les dommages en cas de surtension du réseau électrique.

 

 

 

Comments are closed.