PTI DATI pour mieux assurer la sécurité du travailleur isolé

Les travailleurs isolés sont exposés à des risques professionnels plus ou moins importants. Pour éviter ces risques, on choisit souvent le PTI DATI.

Fonctionnement du dispositif PTI DATI

Dans la plupart des cas, le PTI DATI permet d’alerter le secours trois manières différentes. Tout d’abord, il y a le déclenchement volontaire de l’alarme par le travailleur isolé. Cela se fait quand l’agent est certain qu’une intervention ou une aide lui est nécessaire. Puis, il y a la détection d’immobilité. Cette fois, l’alarme se déclenche automatiquement dans le cas où l’âge est immobile, donc l’appareil également. Cette option exige un délai d’absence de mouvement pour se déclencher. Et enfin, il y a la détection d’une perte de verticalité. C’est-à-dire qu’en position debout, l’agent ne déclenche pas l’alarme automatique, mais dès qu’il se retrouve en position couchée, l’appareil lance un appel au secours. Par ailleurs, dans certains cas, le dispositif est accompagnée d’un système dit sécurité positive qui permet aux télé-surveillants de signaler l’agent sur terrain en cas de problème avec l’appareil de protection pour travailleur isolé. En outre, ce système de protection est effective avec un réseau GSM ou un réseau radio privé.

Critères de choix pour la protection du travailleur isolé

Pour une meilleure protection du travailleur isolé, il est nécessaire de faire le bon choix de la PTI DATI. Et pour cela, plusieurs critères doivent être considérés. Premièrement, la transmission doit être efficace, surtout quand l’agent se trouve en terrain difficile d’accès. Puis, il y a la simplicité d’utilisation qu’il faut optimiser. C’est en effet ce qui permettra au travailleur isolé de déclencher plus rapidement son alarme en cas d’alerte. Ensuite, l’autonomie du dispositif ne doit pas être négligée pour une meilleure utilisation de l’appareil. Il faut également tenir compte de l’efficacité de la géolocalisation d’un tel dispositif. Certains modèles permettent en effet de localiser l’agent en danger, même à l’intérieur d’un bâtiment.

Comments are closed.