Qu’est-ce qu’un photographe d’architecture ?

Immortaliser sur papier glacé des instants fugaces de la vie des gens est le métier des photographes. Toutefois, il n’y a pas que des photographes portraitistes. Il y a toutes sortes de photographes, des photographes de mariages, des photographes d’intérieur ou encore des photographes d’architecture. Ces deniers sont plutôt méconnus des interlocuteurs, c’est pourquoi il serait bon de se renseigner à ce sujet.

Ce qu’il faut savoir au sujet du photographe d’architecture

Pour ce qui est du photographe d’architecture, ce dernier est en général celui qui prend des clichés de l’intérieur ou de l’extérieur d’un bâtiment. Mais pas seulement, le photographe d’architecture est aussi là pour faire des prises de vue des aménagements faits dans un bien immobilier. Il prend aussi parfois des photos de la structure d’un bâtiment.

Le photographe d’architecture dispose aussi de nombreuses techniques pour sortir les photos tout en respectant les perspectives. Lors de la prise de photos, le photographe doit faire attention à plusieurs choses. Il faut qu’il maitrise les expositions de ces clichés et qu’il élimine les éléments indésirables dans ses clichés. De plus, une des caractéristiques d’un photographe professionnel quelque soit sa spécialisation est de disposer d’un bon matériel qu’il prépare et entretient avec minutie. Pour ce qui est du fonctionnement en temps réel, il y a certaines caractéristiques que le photographe prend en compte. Au sujet des perspectives, le photographe doit faire en sorte de garder l’ensemble des lignes d’un immeuble ou de n’importe quel bâtiment qu’il doit photographier. Pour cela le photographe doit éviter de faire des prises de vue en contre-plongée ou en plongée pour que les lignes soient visibles. Le matériel du photographe comprend pour cela un trépied.

Les caractéristiques que prend en compte le photographe d’architecture

Pour un photographe d’architecture, il y a plusieurs éléments à prendre en compte en plus des perspectives. Ce sont notamment la lumière, les éléments qui gênent, la retouche et le matériel qu’il va utiliser. Pour ce qui est de la lumière, le plus souvent dans le cas de prise de vue en extérieur, le photographe utilise la lumière naturelle.

Pour les cas où le bâtiment qu’il doit photographier se trouve dans l’ombre, il doit faire attention aux fluctuations que donne la lumière du soleil. Pour les clichés en intérieur, il utilise en plus de la lumière naturelle, un éclairage artificiel fourni par le flash. Il peut aussi opter pour des clichés en HDR. Il peut arriver que le photographe se retrouve confronté à des éléments perturbateurs, voire gênants. Il peut recourir à diverses options qui comprennent la prise de vue ainsi que le post-traitement. Ces options sont par exemple l’utilisation de la vitesse d’obturation, ou bien, faire déplacer les objets qui dérangent. La retouche est aussi une des solutions qu’utilise le photographe pour remédier aux clichés.

D’ailleurs, c’est un outil efficace pour travailler les contrastes, les couleurs et la lumière d’une photo. Pour le matériel, en général le photographe dispose d’une chambre photographique, d’objectif à décentrement et de grand angle.

Comments are closed.