Rentabiliser ses achats en ligne avec le concept cashback

Devant la concurrence effrénée des ventes en ligne, le système de Cashback désigne une pratique de plus en plus convoitée par les internautes. Il s’agit d’un nouveau mode de consommation avec une promesse : tout achat effectué pourra rapporter de l’argent.
Pour chaque acquisition dans un site marchant donc, une prime en cash sera octroyée à l’acheteur. Non seulement le principe est attractif, mais c’est surtout une technique promotionnelle innovante pour inciter aussi bien les clients que les sites marchands à opter pour elle.

Comment fonctionne ce système ?

La première chose à faire est de s’inscrire sur un site de cashback (suivez Lyoness afin d’avoir plus d’informations sur le fonctionnement de ce type de plateforme). Ensuite, à chaque fois que l’on souhaite faire ses achats sur  l’internet, il faut passer par cette page web. Un cookie s’avère automatiquement créé sur l’ordinateur afin de pouvoir tracer les acquisitions réalisées par un même utilisateur. Le principal engagement des entreprises œuvrant dans ce domaine se révèle d’offrir des reversements d’argent parfois sous forme de réductions futures. Autre alternative, le Cashback peut également être directement perçu sur le compte bancaire ou par chèque au membre du programme lorsque le seuil minimum est atteint. Ces rétros commissions reversées sur le compte de l’internaute peuvent atteindre en moyenne de 1 à 5 % du montant dépensé pour l’acquisition d’un bien. À partir d’une certaine somme cumulée, la personne pourra demander à recevoir son argent au moyen des différentes méthodes existantes.

Un système « gagnant-gagnant »

Ce n’est pas par hasard que cette technique séduit de plus en plus de commerciaux et d’acheteurs en ligne. L’utilisateur sera évidemment favorisé dans la mesure où il obtient des réductions très avantageuses et découvre des sites spécialisés et  récents. Également, il aura la possibilité d’enrichir sa cagnotte virtuelle jusqu’à un certain montant, lui permettant de faire des économies même en dépensant. Le marchand, quant à lui, gagne de nouveaux clients et pourra effectuer des campagnes émailing sur une population bien ciblée, en fonction de leurs goûts et de leurs habitudes d’acquisition. Le principe du  cashback assure ainsi le rôle principal d’augmenter la visibilité des partenaires marchands. L’intermédiaire n’est pas non plus en laisse puisqu’il touchera de son côté des commissions de la part de ces fameux sites.

Comments are closed.