Se munir plus d’oméga 3 pour le bon déroulement de la grossesse

La grossesse est un moment si importante pour une femme. Pour garantir son bon déroulement tout en assurant le développement du fœtus, la maman doit nourrir d’une alimentation saine et équilibrée. Eh oui, il existe des recettes qu’il faut privilégier pour satisfaire les besoins de la maman et ceux de l’enfant. Parmi ces nutriments, il y a les oméga 3. A part leurs bienfaits cardiovasculaires, ces acides gras sont également bénéfiques pour la maman et le bon développement du système nerveux du futur bébé.

Quel type d’oméga 3 à privilégier pendant la grossesse ?

Les oméga 3 font partie de la famille des acides gras insaturés dans la catégorie des acides gras polyinsaturés. Et 3 acides gras se groupent dans la famille des oméga 3, à savoir : l’acide α-linolénique (AAL), l’acide éicosapentaénoïque (AEP) et l’acide docasahexanoïque (ADH ou DHA). Chacun d’entre eux possède de rôle spécifique au niveau du corps. Le premier type est indispensable pour le bon fonctionnement de l’organisme en général. Quant au second, il est très connu par ses vertus dans la prévention des maladies cardiovasculaire. Et c’est le troisième type qui participe au bon développement de la rétine et du système nerveux surtout de celui du fœtus. Et il assure également le développement de ce dernier.

Ces acides gras sont tous indispensables pour l’organisme, mais pour une femme enceinte, il faut surtout privilégier du DHA. Comme il n’est pas produit naturellement par l’organisme, il faut le puiser dans les aliments ou les compléments alimentaires DHA liposome. Comme ça, les besoins de la maman et ceux de l’enfant sont bien satisfaits.

A quelle période de la grossesse faut-il augmenter l’apport en DHA ?

En général, le médecin prescrit du supplément alimentaire pour les femmes enceintes pour éviter les carences en certains nutriments. Le plus souvent vu, c’est le complément en fer. C’est l’un des nutriments dont le futur bébé et la maman a tellement besoin. Mais à part cela, plusieurs nutriments sont également indispensables pour les deux. D’où la nécessité de se nourrir saine et équilibrée au quotidien.

Pour les besoins en oméga 3 et en DHA, il est recommandé d’avoir une quantité suffisante dès le début de la grossesse. Mais il faut augmenter l’apport en DHA durant les 3 derniers mois de la grossesse pour garantir le bon développement du cerveau du fœtus.

Quelles alimentations à privilégier pour obtenir une quantité suffisante en oméga 3 ?

Pour que les 9 mois de grossesse passent bien tout en assurant le bon développement du fœtus, il faut satisfaire les besoins nutritionnels de la maman et du futur bébé. Donc, c’est très important de manger une alimentation saine et équilibrée quotidiennement. Il est conseillé d’augmenter la consommation des fruits et des légumes, car ils renferment différents nutriments.

Concernant les aliments riches en oméga 3, il y a les poissons gras comme le saumon, le thon, la sardine, le maquereau. C’est bien de les consommer 2 fois par semaine. En outre, certaines huiles végétales possèdent également une grande quantité de ces acides gras tels que l’huile de colza, de lin et de soja. Sans avoir oublié les fruits à coques comme la noix, l’amande.

Comments are closed.