Techniques pour monter une opération de street marketing

Le street marketing est une action publicitaire qui est très en vogue actuellement. Il se déroule dans la rue pour être proche des gens.Il vise à présenter une entreprise et à promouvoir une marque, un évènement ou un produit. Il peut être aujourd’hui sous différentes formes à savoir un affichage interactif, une distribution d’autocollants, de flyers, de dépliants, une animation événementielle, … Pour monter une opération de street marketing, il faut passer par quelques étapes essentielles.

Les étapes pour monter une campagne de street marketing

La réussite de cette action publicitaire dans les rues repose sur différentes étapes qui commencent par la détermination de l’offre à proposer. Pour cela, l’entreprise doit définir des supports de communication pour les distribuer aux passants. Si elle choisit des flyers, il faut qu’ils soient constitués d’un seul message simple, d’une proposition simple et d’un appel à l’action. Ensuite, il faut choisir un lieu idéal en fonction des clients cibles. Si on a par exemple un public cible des étudiants, le mieux c’est de faire le street marketing à la sortie des cours devant les facultés, lycées,… Par la suite, il faut faire de la place à l’imagination. Dans une opération comme le marketing de rue, il ne faut pas se délimiter au partage de prospectus. En effet, il faut utiliser d’autres moyens comme les panneaux publicitaires, l’oriflamme,… pour promouvoir un service ou un produit.

Les règlementations dans une campagne de street marketing

Etant donné que le street marketing Paris se passe dans les rues publiques, il existe des règlementations à respecter. En effet, on ne pas prospecter impunément à n’importe quel endroit.  Il est donc obligatoire de faire une déclaration à la préfecture du département si on veut exercer le marketing de rue. En cas de non considération de la loi, le colporteur ou le distributeur sera puni selon la nature de l’infraction à savoir anomalie de déclaration, non présentation du récépissé, fausseté de la déclaration,… Dans la déclaration, elle est constituée de noms, prénoms, adresse, âge et lieu de naissance du déclarant. Une fois celle-ci effectuée, on obtient un récépissé et une autorisation de faire du street marketing.

Par ailleurs, dans une street marketing, il existe aussi des interdictions. Pour pouvoir les connaître, il faut se renseigner auprès de la mairie ou de la préfecture de l’endroit où on souhaite faire l’opération. Dans chaque ville, des ordonnances et des arrêtés règlementent les actions de street marketing. Parmi les règlementations, quelques actions sont aussi interdites dans cette campagne publicitaire. On ne peut pas par exemple distribuer ou jeter d’un véhicule des prospectus imprimés, objets divers dans n’importe quel but. Puis, il ne faut pas non plus déposer ou jeter sur tout ou partie de la voie publique ainsi que dans les édifices d’utilité publique.

Comments are closed.