Crèche publique ou crèche privée ?

Averyco > Education > Crèche publique ou crèche privée ?
creche publique privee

Crèche publique ou crèche privée ?

A la fin de la grossesse, les parents commencent à se préoccuper du mode de garde. La crèche reste le mode le plus choisi. En effet, c’est le premier endroit où les enfants apprennent à socialiser. Ils y découvrent également leurs capacités. Or, il va falloir choisir entre crèche publique et crèche privée. La plupart des gens savent à peine en quoi elles diffèrent. Cet article va alors vous aider à bien faire votre choix. Ainsi, découvrez les distinctions et les similitudes entre ces deux structures collectives.

Ce qu’il faut savoir sur la crèche privée

La creche privee désigne différents types de centres d’accueil pour enfants. Il y a les crèches collectives privées et les micro-crèches privées. Les premières ressemblent aux crèches publiques. Elles peuvent ainsi accueillir jusqu’à 60 enfants âgés de 2 mois à 3 ans révolus. Les deuxièmes accueillent beaucoup moins d’enfants (environ 10). Ceux admis ont des âges différents et bénéficient d’un suivi plus individualisé. Dans les deux cas, les enfants sont pris en charge par des professionnels de la petite enfance. Ils bénéficient également d’activités ludiques appropriées à leur âge.

Hormis ces deux principaux types de crèches privées, il y a également les crèches d’entreprise et les crèches associatives. Elles fonctionnent comme les crèches classiques.

En outre, l’organisation des crèches privées est la même que celle des crèches publiques. On y retrouve un personnel qualifié et diplômé en petite enfance. Les deux structures disposent également des mêmes pièces de vie (dortoirs, salles de change, salles d’activités, espaces de jeux…).

L’essentiel sur la crèche publique

Les crèches publiques sont les structures collectives les plus connues de nos jours. En général, elles représentent le premier choix des parents. En effet, elles sont présentes en grand nombre dans les villes. De plus, elles peuvent accueillir beaucoup d’enfants (entre 40 et 60 enfants âgés de 2 mois à 3 ans révolus).

Les crèches publiques sont de grandes structures. Elles proposent plusieurs sections selon l’âge des enfants. Les places sont donc très demandées. D’ailleurs, les listes d’attente sont souvent longues.

A LIRE  Lyon : Le soutien scolaire pour la réussite de votre enfant

En fait, les crèches publiques sont gérées par les collectivités territoriales. Les commissions d’attribution sont alors établies par la commune. Ainsi, les critères de sélection varient en fonction de la commune de résidence. Par exemple, dans certaines crèches, les familles monoparentales sont privilégiées. Pour d’autres, les deux parents doivent travailler.

Comment réserver une place ?

La grande différence entre la crèche publique et la creche privee concerne l’accessibilité. En effet, les parents peuvent réserver une place en crèche privée toute l’année. Et ce, peu importe la date de naissance de leur bébé. Pour ce faire, il suffit de remplir un formulaire d’inscription auprès d’une crèche en ligne.

En revanche, ce n’est pas toujours possible de réserver une place en crèche publique quand on le souhaite. En effet, les commissions d’attribution changent suivant les communes. Par exemple, certaines acceptent uniquement les inscriptions au cours du sixième mois de grossesse. Il faut donc être sur la liste d’attente le plus tôt possible. En tout cas pour s’inscrire, les parents doivent se rendre dans la mairie de leur commune.

En bref, les crèches privées sont plus accessibles que les crèches publiques. Elles sont également beaucoup plus flexibles concernant l’admission des enfants.

Côté tarif, quelle est la différence entre crèche publique et crèche privée ?

Le tarif de la crèche publique est basé sur le barème fixé par la CAF. Toutefois, certains établissements choisissent de déplafonner leurs tarifs. Mais cela reste une pratique peu répandue.

Quant au tarif de la crèche privée, deux cas peuvent se présenter :

  • L’entreprise d’un des deux parents se porte partenaire (principe de la crèche inter entreprise). Dans ce cas, le tarif sera le même que celui de la crèche publique.
  • Les parents ne disposent d’aucune entreprise partenaire. Dans ce cas, le tarif sera plus élevé que celui de la crèche publique.